Je me suis fait arnaquer par Corine Moreau , arnaque dénoncée le 13/03/2017 à 17h19

Arnaque dénoncée par Pascal le 13/03/2017 a 17h19

Je m'appelle Pascal je me suis fait arnaquer par Corine Moreau qui me promettez de venir vivre avec moi après quel est le toucher son héritage mais pour qu'elle puisse toucher son héritage de vais lui envoyer de l'argent mais après avoir donné de l'argent elle me répond plus et elle n'est jamais venue

! Signaler un abus

Pensez aux internautes qui passeront après vous, aidez-les à détecter les arnaques parmi les appels téléphoniques reçus en laissant un commentaire à propos de ce numéro....

SIGNAL ARNAQUE : Les infractions et crimes commis via Internet sont légion. Pour juguler cette cybercriminalité, une coopération internationale et la mobilisation de tous les acteurs sont requises. Les technologies de l'information et de la communication sont les moyens par lesquels les individus mal intentionnés utilisent pour arnaquer les citoyens. Dans le but de lutter activement contre la cybercriminalité, un Centre Européen de Lutte Contre la Cybercriminalité est mis en place par l’Union Européenne. La création de ce centre fait partie des mesures mises en place pour protéger les citoyens contre la criminalité à travers le réseau internet. Ses missions portent notamment sur les différents types de cybercriminalité à savoir escroqueries, fraudes, extorsions, abus, espionnages, arnaques aux sentiments, conflits et harcèlements. Ce centre inauguré depuis le 11 janvier 2013, situé dans les locaux d'Europol (office européen de police), à La Haye aux Pays-Bas a fait des prouesses considérables. En Décembre 2017 plus de 4 millions de personnes parmi ceux qui ont portées plaintes avec des preuves probantes et qui ont collaborées avec les éléments des brigades à l’arrestation des auteurs de ces crimes ont été remboursées et dédommagées, alors nous exhortons tous ceux qui se sont faits arnaqués via internet et qui détiennent des preuves à bien vouloir porter plainte aux adresses suivantes pour l’éradication de ce fléau. Adresses mails : brigade_signal_arnaque@outlook.fr / brigade_signal_arnaque@europamel.net (24/05/2018,16h32)

! Signaler un abus

Margarette : Bonjour je m’appelle Margarette Ethève ( ile de la Réunion) et je suis victime d’une arnaque sentimentale sur le net. le prétendant s’appelle Marc Dubron médecin chirurgien a Lille parti en mission humanitaire en Cote d’Ivoire et c’est fait bloqué sa carte bancaire et enlevé son passeport. On sympathise et au bout de quelque jour il me demande 350 euro pour les frais de l’hôtel car il n’a plus de carte, ceci dit je me dis pourquoi pas et je lui envois via western union les 350 euro. la semaine suivante il doit rentrer en France et par coup de mal chance il se fait attrapé a la douane car soit disant il avait des médicaments pour le stresse sur lui qui ne sont pas autoriser la bas mais en France oui, il me demande 1000 euro pour les frais de son hotel , je le lui donne toujours par les mêmes moyens, deux semaines plus tard il opère un gamin qui décède et soit disant les parents richissime le poursuit en justice et là c’est la garde a vue pareil il demande encore des sous cette fois les sommes sont plus importantes cela varie entre 3 750 et 2 000euro pour lui éviter la prison, et c’est reparti je paye dernièrement il devait rentrer a la Réunion pour me rencontrer soit disant et là coup de mal chance il a un accident de la cir****ation et se retrouve a l’hôpital et là aussi les frais sont exorbitant car la bas tout est payant et les frais médicaux ne sont pas donner cette fois il demande 8000euro que je refuse de payer car je trouve cela pas normal alors il me demande de payer la moitié que je refuse aussi et au final se sera que 3000 euro pour finir de m’amadouer je paye les 2000 euro et il rentre encore un coup de mal chance il est opéré hier soir et dans le coma donc impossible de rentrer son médecin du nom de Julien Jeffren qui est fictif aussi me contacte via le Messenger de Marc Dubron et me met au courant de la situation là je me pose et réfléchie je me dis que cela fait quatre fois qu’il doit soit disant rentrer en vain je trouve cela louche. Là, j’ai commencé à douter de sa sincérité alors j’ai exposé mon cas à une amie qui ma mise en contact avec Mr CHARLES ROUSSEAU qui est un agent Interpole qui m’a beaucoup aidé. En effet, il m’a démontre que s’était de l’arnaque alors il m’a aidé à me faire rembourser avec un dédommagement. Je prie toute personne ayant été victime d’une arnaque de contacter cette Organisation afin qu’elle puisse vous aider à retrouver vos escrocs Email : int.cellulegouv@gmail.com Cordialement à vous (28/03/2018,14h50)

! Signaler un abus

geraldine : Bonsoir , je me nomme Geraldine je me suis fait arnaquer par une personne sois disant Français habitant en Afrique .Je devais bénéficier d’un héritage de 900.000€ , ils m'ont demander d'abord 650 euros pour le dossier j'ai envoyer ensuite 7.000 euros j'ai encore envoyer si je dois tout dit nous allons pas quittez ici bref j’ai perdus plus de 186.000 EUROS et j'ai contacter une Cellule Régionale de Répression Contre la Cybercriminalité (CRRCC) basée en Afrique en Europe se sont eux qui m'ont aider a récupéré mes fonds . Alors n’hésitez pas à leur contacter si vous aviez été victime d’arnaque comme moi ou d’une arnaque aux sentiments, héritages, virements bancaires, de prêt entre parti****ier ou encore tout autre arnaque Contacté Mr Patrick Emil, il vous aidera à mettre la main sur votre escroc et engager les procédures pour votre remboursement ainsi qu’un dédommagement selon le cas. mais faite confiance a Mr Patrick Emil car c'est l'un des plus grand et fort Mr que je connais , faite lui confiance et vous n'allez pas le regretter je vous le jure , dès que Mr Patrick Emil vous demanderas de faire telle chose , faite le directement et vous allez pas le regretter toute votre vie. E-mail : lieutenant.delage.patrick.emil10@outlook.fr / lieutenant.delage.patrick.emil10@outlook.fr Contacter le si vous avez aussi perdu de l’argent avec ces escrocs Merci. (14/03/2018,20h24)

! Signaler un abus

PSLCC : Il est probable que certaines personnes soient confrontées à des situations très délicates et ne savent à quel sein se vouer car celles-ci perdent de l’argent ou parfois toutes leurs fortunes juste parce qu’elles ont faits confiance à des gens qui sont supposés leur rendre service via internet. Cette forme de délinquance orchestrée souvent par des réseaux bien organisés et qui opèrent depuis l’Afrique avec la complicité parfois de certaines personnes en Europe, devient de plus en plus fréquente et les victimes n’ont souvent pas gain de cause malgré les nombreuses plaintes déposées dans les brigades proches de leur localité de résidence. Cette situation a fait l’objet de la quatrième réunion du groupe de travail d'Interpol pour les chefs des unités de cyber crime en Afrique et ceux de l’Europe ; qui s’est tenue du 11 au 13 octobre 2017 au Receptorium de l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam à Plaine Magnien. Une soixantaine de chefs de service de lutte contre la cybercriminalité étaient présents. Lors de la réunion, l'accent a été mis sur le renforcement des capacités et une coopération accrue dans les enquêtes de cybercriminalité à travers le monde afin que les réseaux des cybers criminels soient dénichés pour que les victimes qui ont porté plainte avec des preuves soient remboursées. A cet effet, une plateforme a été créée pour l’échange d’informations et pour l’amélioration des stratégies d’intervention. Les Officiers de Police Judiciaire et les Enquêteurs Spécialisés ont été formés spécialement au niveau de chaque unité pour recevoir les plaintes et les traiter au cas par cas selon chaque victime. Plus de souci à vous faire, être victime n’est pas une fatalité, sortez de votre mutisme et soyez rassurés, tous ceux qui ont perdus de l’argent sur internet et qui détiennent encore des preuves pouvant permettre aux ES et aux O P J de faire l’enquête et de mettre la main sur ces délinquants pour que vous soyez remboursés peuvent déposer leur plainte à nos différentes adresses. Mails: plateformedeluttecyberciminalite@mail.com / plateformedeluttecybercriminalite@europamel.net Contacts : +336 668 516 791 NB : Les Enquêteurs Spécialisés en cybercriminalité et les Officiers Judicaires de Police recevront vos différentes plaintes et vous aideront pour que vous soyez remboursés. Toutes plaintes qui ne seraient pas accompagnées des preuves qu’auraient demandées les ES et les OPJ ne seront pas traitées (06/03/2018,20h01)

! Signaler un abus

Martine : Salut à tous les amis Attention aux arnaques Merci pour cette analyse précise dont j’ai hélas trop tard compris les mécanismes. En effet, je sors de mon silence avec une phobie pour les ordinateurs puisque en Mars 2016, j’ai été approché par un homme, puis par un autre (son ami) et durant 1 an j’ai versé l’équivalent de 80 000 euros sans me rendre compte de l’escroquerie. C’est en recevant un chèque volé que j’ai tout découvert. J’ai porté plainte mais je n’ai eu de honte et effondrement psychologique. Depuis je vois un psychiatre, je ne sors plus et je n’approche plus aucun site de rencontre. Cela m’aura couté une telle souffrance que je ne vis plus qu’au jour le jour. C’est ainsi que j’ai cherchait de l’aide sur les forums et j’ai vue l’adresse de la brigade de recherche en cybercriminalité. Cette structure m’a beaucoup aidé. Etant donné que j’étais toujours en contact avec eux, ils ont eu à entamer des démarches pour faire arrêter les usurpateurs d’identité de … (censuré par l’administration du site – ne jamais citer de noms !)… J’ai reçu mon remboursement grâce à cette brigade. J’étais arrivé à un stade malheureux de ma vie ou tout était devenu difficile pour moi, même pour manger. On ne sait vraiment pas a quoi s’attendre sur internet donc je suis très méfiante a partir de ce moment, je crois que l’amour virtuel n’existe pas. L’adresse de la brigade: int.cellulegouv@gmail.com Merci de m’avoir lu. Salutations. (29/08/2017,21h22)

! Signaler un abus

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent sur ce site (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à contact@kimatel.fr.